Pâte de coings

Le rendez-vous automnal des coings me ravit ! J’adore la pâte de coings ! Délicieuse avec un fromage de brebis, tel quel ou au coeur d’un macaron vanille pour les becs sucrés 💛
La corvée de découpage des coings passée, vous pourrez profiter de cette pâte de fruits tout au long de l’année 😀

Weiterlesen

Carrot cake 🥕

Le printemps se faisant désirer…

En attendant les oeufs de Pâques et un peu de chaleur dehors, revisitez le classique gâteau aux carottes, parfait pour sortir de l’hiver en bonne santé avec des noix et un peu de gingembre frais pour le peps !
Le glaçage au fromage frais apporte également une petite note acidulée que j’adore.

INGREDIENTS

  • 225 g    Farine
  • 1 cc       Levure chimique (1/2 sachet)
  • 1/2 cc   Quatre-épices (ou mélange d’épices pour pain d’épices)
  • 225 g    Beurre (mou)
  • 225 g    Sucre cassonade
  • 4            Oeufs
  • 150 g    Carottes (finement râpées)
  • 10 g      Gingembre  (fraîchement râpé)
  • 75 g      Noix (grossièrement hachées)

Pour le glaçage

  • 175 g     Fromage frais (type Saint-Moret ou Philadelphia)
  • 70 g       Sucre glace

Préparer tous les ingrédients.
Préchauffer le four à 180°C (chaleur tournante).
Préparer une plaque de pâtisserie recouverte de papier cuisson.
Beurrer légèrement le cadre. J’ai utilisé ici un cadre carré  de 22,5 cm *.

Mélanger la farine, la levure et les épices.
Dans un saladier, mélanger au batteur électrique le beurre avec le sucre, la farine et les oeufs.
Ajouter ensuite les carottes, le gingembre et les noix.

Répartir la pâte dans le cadre en lissant la surface.
Enfourner pour 30 minutes (vérifier la cuisson en piquant le gâteau à l’aide de la pointe d’un couteau, elle doit ressortir sèche).
Laisser refroidir complètement.

Préparer le glaçage : battre le fromage frais pour le rendre crémeux et y incorporer le sucre glace. Etaler le glaçage sur la surface du gâteau, lisser à l’aide d’une spatule.

Décorer selon votre envie !
Réserver au frais jusqu’à la dégustation 😋

* Vous pouvez bien sûr cuire ce carrot cake dans un autre moule ou en faire des cupcakes (20 minutes de cuisson seulement dans ce cas). 

Vous aimerez peut-être aussi : http://macaronsundco.com/2016/03/18/mes-lapinous–/

Mûres & „Black is black“ Cheesecake

Un des plaisirs de la fin d’été… la récolte des mûres sauvages !
Outre ma confiture préférée, ces succulentes baies noires m’ont inspiré un „Black Cheesecake“.
Une recette express, sans cuisson (à base d’Oreos et de chocolat blanc), pour un grand moment gourmand !

✔️  MATERIEL

J’ai utilisé ici des cercles de 7,5 cm de diamètre et de 5 cm de hauteur.
A défaut de cercles, vous pouvez réaliser ce dessert dans des verrines.

✔️  INGREDIENTS  pour 4 personnes

125 g  Biscuits OREO (env. 12)
40 g  Beurre
100 g  Chocolat blanc
150 g  Fromage type Philadelphia
75 g  Mascarpone
Quelques mûres

Préparer une plaque recouverte de papier sulfurisé et 4 cercles, à l’intérieur desquels vous disposerez également une bande de papier (légèrement plus haute que le bord du cercle).

Faire fondre le beurre dans une casserole à feux doux.
Mettre les biscuits dans un sac de congélation et les écraser avec un rouleau à pâtisserie.
Les mélanger intimement au beurre fondu.
Répartir cette préparation au fond des cercles, en tassant bien à l’aide du dos d’une cuillère.
Réserver au frais.

Hacher grossièrement le chocolat et le faire fondre au bain-marie.
Le mélanger avec le fromage frais et le mascarpone.
Répartir le mélange dans les cercles sur les fonds en biscuits.
Placer au réfrigérateur au moins 3 heures (vous pouvez préparer cette base la veille).

Au moment de servir, démouler les cheesecakes et disposer les mûres dessus.

🎶  BONUS 
Avec la musique qui va bien, pour danser dans votre cuisine !!

💟  Si votre balade a été fructueuse, préparez également quelques pots de confiture pour prolonger le plaisir tout l’hiver !

✔️  Stériliser quelques bocaux
Dans une grande casserole immerger les bocaux et couvercles dans l’eau.
Porter à ébullition et laisser bouillir 10 minutes.
Les retourner sur un chiffon propre et laisser sécher sans essuyer.

✔️  Confectionner la confiture 
Je préfère conserver les fruits entiers (malgré les petits grains un tantinet désagréables je vous l’accorde) à la gelée.
Peser les fruits (ou le jus, si vous optez pour la version sans grains), ajouter 70% du poids en sucre à confiture et le jus d’un citron.
Porter à ébullition et cuire à feu vif 10 minutes en remuant (vérifier la consistance en en versant une cuillère sur une assiette froide).
Mettre en pot, visser le couvercle puis retourner le pot quelques minutes.
Le remettre à l’endroit et laisser refroidir.

Prête pour des p’tits-déjs au 🔝

Macarons glacés 🍦

Envie de fraîcheur ☀️😅 ?
J’ai la solution gourmande : les macarons glacés !

La saison des fraises battant son plein 🍓🍓🍓, voici une recette de sorbet aux fraises des bois pour garnir vos macarons… une idée de dessert rafraîchissante 💦
Des fruits, du sucre , rien de plus simple et de plus rapide… vous allez prendre goût aux sorbets maison ! Et rentabiliser rapidement votre achat de sorbetière – si ce n’est déjà fait !

🆒 Recette à réaliser la veille (ou même quelques jours avant), aussi bien les coques de macarons que le sorbet.

Confection du sorbet
Quantités pour 1/2 litre de sorbet, pour 8 macarons glacés ou 8 boules de glace environ :
300 g de vos fraises préférées – des bois pour moi 😍, mais vous pouvez bien-sûr prendre des fraises classiques ou mélanger.
80 g d’eau
100 g de sucre en poudre
40 g de sirop de glucose (que l’on trouve maintenant facilement, indispensable pour que votre glace reste souple)
10 g de jus de citron
Les fraises des bois ne se lavent pas ! Pour les autres, les laver et les équeuter.
Porter l’eau et le sucre à ébullition, puis ajouter le sirop de glucose.
Verser ce sirop sur les fraises et mixer le tout avec le jus de citron.
Filmer et réserver au frais.
Quand le mélange est froid, le mettre dans votre sorbetière une trentaine de minutes.
Couler une couche d’environ 1 cm de sorbet dans des cercles de 8 cm de diamètre (que vous aurez disposés au fond d’une boîte à fond plat) et les faire prendre au congélateur.
Si vous souhaitez déguster ce sorbet simplement, le verser dans une boîte hermétique et le laisser prendre au congélateur.
Confection des macarons
Pour un dessert pour 8 personnes, réaliser 16 macarons d’environ 8 cm de diamètre selon ma recette de base – avec du colorant rouge et 20 min de cuisson.
Pour un aspect „fraise“,  j’ai parsemé mes coques de macarons de quelques graines de sésame blond avant cuisson.
Après cuisson, les réserver à température ambiante jusqu’au lendemain – pour les conserver quelques jours, les mettre au réfrigérateur dans une boîte hermétique.
Vingt minutes avant de servir …

Sortir votre sorbet du congélateur.
Disposer 8 coques de macarons sur vos assiettes de service.
Démouler votre sorbet des cercles (à l’aide d’un couteau si besoin), les disposer sur vos coques de macarons et déposer la deuxième coque dessus.

Servez aussitôt et régalez-vous 😋

Layer-Cake au Citron & Mimosa 🌼

Mimosa et citron … comme une envie de soleil ☀️   Pour fêter la fin de l’hiver, laissez le mimosa* ensoleiller ce layer-cake au citron simplissime !


*ou tout autre petite fleur printanière 😉

Voici donc une recette simplifiée de layer-cake, avec une base de cake et une crème au beurre ultra-simple.
Quantités pour un diamètre de 15 cm, pour 8 personnes environ.

Pour la pâte :
150 g Beurre
200 g Sucre
1 Citron jaune (40 g de jus + zestes des 2 citrons)
4 Oeufs
200 g Farine
1/2  cc Levure chimique

Pour la crème :
200 g Beurre mou
450 g Sucre glace
1 Citron jaune (40 g de jus)
Colorant jaune (facultatif)

Réalisation du cake

Tapisser le moule de papier cuisson ou le beurrer légèrement.

Préchauffer le four à 180°C en chaleur tournante.

Faire fondre le beurre.
Zester les 2 citrons et les presser séparément.

Mélanger brièvement le beurre fondu au sucre et aux zestes de citron.
Ajouter les oeufs, puis la farine et la levure, et enfin le jus d’1 citron.

Verser la pâte dans le moule, creuser le centre pour éviter la formation d’une bosse.
Enfourner pour 45 minutes.
Vérifier la cuisson à l’aide d’une lame de couteau (elle doit ressortir sèche).

A la fin de la cuisson, démouler le cake sur une grille. Le laisser refroidir complètement.

Réalisation de la crème

Battre le beurre mou quelques minutes, puis ajouter progressivement le sucre, en continuant de battre à vitesse moyenne.
Augmenter la vitesse et incorporer le jus de citron (ainsi qu’éventuellement le colorant).
Réserver au réfrigérateur.

Montage du gâteau

Retourner le cake (la base plus plate devant se retrouver au-dessus).
Découper délicatement à l’aide d’un couteau-scie 3 disques dans la hauteur de votre cake.
Etaler uniformément une couche généreuse de crème sur la base du gâteau, poser le 2ème disque et étaler à nouveau une couche de crème.
Poser le dernier disque (face plate au-dessus).
Etaler une fine couche de crème à l’aide d’une spatule sur le dessus et tout autour du gâteau.
Réserver au frais.

Décorer selon l’envie, juste avant de servir 🍋💛☀️😎

Rouleaux de printemps – GOI CUÔN

La chaleur arrive enfin ☀️
Voilà donc quelque chose de rafraîchissant et de léger 💦👙
Les rouleaux frais vietnamiens, ma recette préférée pour l’été 😎

Rouleaux de printemps 1 IMG_4068

INGREDIENTS pour 4 personnes / 8 rouleaux
✿  12  Crevettes (grosses, non-décortiquées)
✿  200 g  Poitrine de porc
✿  15 g  Gingembre frais
✿  1 cs  Nuoc-Mam
✿  200 g de crudités : Pousses de soja, Concombre, Carotte
✿  8 brins de Menthe et / ou Coriandre
✿  8 feuilles de Laitue
✿  100 g  Pâtes de riz (fines)
✿  8 feuilles de Papier de riz (⌀ 22 cm)
✿  60 g  Sauce Hoisin
✿  2 cs  Vinaigre de riz
✿  20 g  Cacahuètes (non salées)

Couper le morceau de poitrine de porc en 2 ou 3 morceaux.
Laver et couper le gingembre en tranches.
Préparer une casserole d’eau froide, y ajouter les morceaux de gingembre, le Nuoc-Mam et les morceaux de viande. Faire cuire 30 minutes. Egoutter et réserver la viande au frais.
Retirer la couenne et la découper ensuite en fines tranches.

Faire cuire les crevettes dans une casserole d’eau salée. Egoutter et rafraîchir sous l’eau froide.
Les décortiquer (retirer éventuellement le boyau noir) et les couper en deux dans l’épaisseur. Réserver au frais.

Faire cuire les pâtes de riz 5 minutes dans une eau bouillante salée. Egoutter et rafraîchir sous l’eau froide.

Laver la salade, les crudités et les herbes.
Couper ou râper les carotte et concombre en fine julienne.

Préparer une planche ou un torchon humide sur votre plan de travail, ainsi qu’une assiette creuse remplie d’eau froide.
Tremper brièvement la feuille de riz dans l’eau et la poser sur votre plan de travail.
Disposer au milieu et en bas de la feuille 3 moitiés de crevette, quelques feuilles d’herbes, une feuille de laitue, des crudités et un peu de pâtes de riz, puis quelques morceaux de viande.
Replier les côtes de la feuille de riz, puis le bas et rouler soigneusement en serrant légèrement.

Préparer la sauce :
Torréfier les cacahuètes à sec dans une poêle et les piler grossièrement.
Faire chauffer quelques minutes à feu doux la sauce Hoisin et le vinaigre de riz. Mélanger et réserver.
Répartir la sauce dans 4 coupelles, déposer dessus 1 cuillère à café de cacahuètes grillées.

Servez aussitôt !
Rouleaux de printemps 4 IMG_4073

⚠️  Si vous ne les consommez pas immédiatement, pensez à couvrir vos rouleaux préparés d’un linge humide jusqu’à la dégustation, pour éviter qu’ils ne sèchent.

⏰  Vous pouvez également préparer tous les ingrédients, les disposer à table et rouler en famille! Cela amusera vos enfants et vous fera gagner du temps en cuisine !!

🌿 Ces rouleaux sont déclinables à l’infini… en version végétarienne (en supprimant la viande), vegan (en mettant uniquement des crudités ou avec du tofu). Soyez créatifs !

😉  Nous pouvons également rouler ensemble : Kochkurse

Cela pourrait également vous intéresser : la recette des nems, les supermarchés asiatiques à Stuttgart.

Tartelette Citron 💛

Tartelette Citron IMG_3886 - Version 2

En voyant ces magnifiques citrons de Sicile au marché, je n’ai pu résister… voilà l’un des desserts préférés des français, à juste titre : la tarte au citron, avec ou sans meringue, est un tel délice 💛

INGREDIENTS pour 6 tartelettes (8 cm Ø)

Pour la pâte :
150 g  Farine
50 g  Poudre d’amandes
100 g  Beurre mou
50 g  Sucre glace
1  Oeuf
1 pincée de Sel

Pour la crème citron :
2  Citrons (jaunes et/ou verts, 80 ml de jus + zestes)
50 g  Beurre mou
80 g  Sucre glace
2  Oeufs

Pour la meringue italienne :
2  Blancs d’oeuf
30 g  Eau
100 g  Sucre

Préparer la pâte

Au robot ou à la main, mélangez le beurre et le sucre, ajoutez l’œuf, puis la farine et la poudre d’amandes – ne pas trop travailler la pâte.
Etaler la pâte au rouleau entre deux feuilles de papier cuisson et pré-découper des cercles légèrement plus grands que vos moules (10 cm Ø).
Réserver 15 minutes au frais.
Préchauffez le four à 180°C en chaleur tournante.
Dresser la pâte dans les moules ou cercles. Piquer les fonds de pâte.
Enfourner pour 10-12 minutes, jusqu’à ce que la pâte soit dorée.
Réserver à température ambiante.

Préparer la crème au citron

Laver les citrons et en prélever les zestes. Les presser pour en extraire 80 ml de jus filtré.
Préparer un bain-marie. et un saladier d’eau froide.
Fouetter dans un cul de poule le sucre et les oeufs, ajouter le jus de citron et les zestes.
Faire épaissir au bain-marie en fouettant sans cesse, la crème doit être nappante (pour en vérifier la cuisson, tremper une spatule dedans et tracer une ligne avec votre doigt sur celle-ci, le trait doit rester net – cela correspond à une température de 80°C).
Puis tremper le cul de poule dans l’eau froide quelques minutes.
Incorporer alors le beurre pommade au fouet, jusqu’à ce que la crème soit lisse.
Verser la crème sur vos fonds de tarte jusqu’à ras bord.
Réserver au frais.

Préparer la meringue italienne

Préparer un sirop de sucre : mettre l’eau et le sucre dans une petite casserole et faire chauffer jusqu’à atteindre 115°C.
Quand le sirop est entre 100 et 110°C, monter vos blancs d’oeuf en neige. Quand le sirop est prêt, le verser sur les blancs en neige, en continuant de fouetter encore quelques minutes, pour refroidir la meringue.
A l’aide d’une poche à douille ou à la cuillère, recouvrir les tartelettes de meringue.
La brûler au chalumeau, ou à défaut, la colorer sous le gril du four, en surveillant de prêt 😉

Si vous préférez laisser vos tartelettes au citron sans meringue, vous pouvez alors les décorer des zestes de citron (au lieu de les mettre dans la crème).

Régalez-vous 💛

Mes lapinous 🐰 🐰

Après avoir craqué pour cet emporte-pièce, petit atelier pâtisserie pour Pâques : pour compléter les oeufs en chocolat, voici les lapins aux cacahuètes 😜

Lapins Pâques IMG_3962

J’ai en effet utiliser pour ces lapins la pâte des ‚Peanut Butter Cookies‘, les fameux biscuits américains au beurre de cacahuètes, que j’adore pour leur côté légèrement sucré-salé.

Voici la recette ultra rapide (pour une dizaine de lapins environ) :
100 g  Farine
2 g  Sel fin
1/2 CC  Bicarbonate
100 g  Beurre de cacahuètes Crunchy (avec morceaux, c’est encore plus craquant 😉
40 g  Beurre mou
80 g  Cassonade ou Sucre brun
1 sachet  Sucre vanillé
1  Oeuf

Mélanger la farine, le sel et le bicarbonate.
Fouetter le beurre de cacahuètes avec le beurre mou.
Ajouter les sucres et l’oeuf.
Puis incorporer avec une spatule le mélange de farine, mélanger bien jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Préchauffer votre four à 180°C, en chaleur tournante.
Etaler la pâte entre deux feuilles de papier cuisson (env. 5 mm d’épaisseur).
Y découper les lapins à l’aide de l’emporte-pièce. Renouveler l’opération avec les chutes de pâte.
Enfourner les biscuits pour 7-8 min de cuisson (ils doivent rester moelleux à l’intérieur).
Les laisser refroidir avant de les manipuler.

Si vous souhaitez faire de simples cookies : pas besoin d’étaler la pâte, disposer des boules de pâte (de la taille d’une balle de golf environ), suffisamment espacées sur une plaque recouverte de papier cuisson, les aplatir pour une épaisseur d’un petit centimètre. Les faire cuire 10 min.

Joyeuses Pâques 🐰

Nems vietnamiens – CHA GIÒ

🐒
En ce jour de Nouvel An en Asie, venez découvrir ma recette des nems vietnamiens.

Nems IMG_3318

Les ’nems‘ (nom au Nord du Vietnam) ou ‚pâtés impériaux‘ (CHA GIÒ, nom au Sud du Vietnam), confectionnés avec des galettes de riz puis frits, sont typiquement vietnamiens !
Ils seront dégustés chauds, roulés dans une feuille de laitue garnie de quelques feuilles de menthe, puis trempés dans une sauce au Nuoc-Mâm. Comptez environ 5 rouleaux par personne pour une entrée.

INGREDIENTS pour environ 50 petits rouleaux

😉 Comptez 1 heure de préparation (farce, sauce, garniture), 1 heure de confection des rouleaux, 1 heure de cuisson. Vous pouvez bien sûr réduire les quantités. Mais sachez aussi qu’ils se congèlent très bien précuits !

500 g  Viande de porc hachée
350 g Chair de Crabe (ou Crevettes crues)
2 Carottes (env. 100 g)
2 Oignons (env. 100 g)
10 g Champignons noirs séchés
15 g Gingembre frais
50 g Vermicelles de Soja
1 cs Nuoc-Mam (pur)
2 cc Sel
1 cc Poivre

+ 1 paquet de Galettes de Riz rondes 16 ou 22 cm Ø (500 g)
1 cs Vinaigre de riz
1 cs Sucre en poudre
2 litres d’Huile de friture (si possible Huile d’Arachide)

Pour la garniture :
1 Laitue
1 bouquet de Menthe poivrée (+ éventuellement d’autres herbes :  Basilic thaï, Coriandre, Pérille…)

Pour la sauce :
5 cs Nuoc-Mam
1 Citron vert
2 cs Sucre en poudre
250 ml Eau tiède
2 Gousses d’Ail
1-2 Piments rouges frais

Vaisselle : assiettes et petites coupelles

Préparation de la farce

Faire tremper les champignons séchés dans de l’eau tiède (la veille ou au moins 1 heure). Les égoutter et bien les sécher. Supprimer les pieds qui restent durs et les hacher finement.

Faire bouillir une petite casserole d’eau et hors du feu y tremper les vermicelles de soja 2 minutes – ils doivent rester un peu fermes pour absorber l’humidité de la farce. Les égoutter et les passer immédiatement sous l’eau froide pour arrêter la cuisson. Bien les laisser sécher, puis les couper en morceaux d’env. 4 cm à l’aide de ciseaux.

Egoutter le crabe, l’émietter si nécessaire (ou décortiquer les crevettes crues et les hacher finement au couteau).

Râper les carottes et le gingembre. Hacher finement les oignons.

Mélanger à la main tous les ingrédients de la farce.

Confection des rouleaux

Préparer votre plan de travail (ou une planche), un torchon (ou du papier absorbant), une plaque de four (ou un plat) pour poser vos rouleaux .
Remplir une assiette creuse d’eau tiède et y ajouter une cuillère de vinaigre et une cuillère de sucre. Mélanger jusqu’à dissolution.
Mettre devant vous également votre récipient de farce avec 2 cuillères à soupe et les galettes de riz.
Tremper rapidement une galette de riz dans  l’eau préparée. La déposer sur votre plan de travail. Déposer une quenelle de farce en bas de la galette (à quelques centimètres du bord et au centre). Replier les 2 côtés – en essayant de calibrer la longueur des rouleaux (env. 6 cm) afin qu’ils soient tous identiques , puis replier le bas et rouler jusqu’en haut, en serrant légèrement.
Préparer 3-6 galettes en même temps, ainsi le temps de disposer sur chacune d’elles la farce, elles auront assez ramollis pour permettre de les rouler.
Bien essuyer votre plan de travail avant d’y déposer les prochaines galettes, jusqu’à épuisement de votre farce.

Nems2 IMG_2217

Cuisson des nems

Dans une friteuse ou une poêle , faire chauffer l’huile de friture. Préparer une grille sur un plat.
Y faire frire les rouleaux d’abord 10 minutes , par 5 – 10 selon la taille de votre récipient. Veiller à ce qu’ils ne collent pas entre eux au début de la cuisson. Au terme de la cuisson, les débarrasser sur la grille.

Pour une dégustation immédiate, les faire dorer dans un deuxième bain de friture ou les passer 10-15 minutes dans un four préchauffé à 200 °C. Les débarrasser sur un plat recouvert de papier absorbant.

Pour une dégustation ultérieure, les nems précuits se congèlent très bien. Au moment de leur dégustation, les faire dorer dans un deuxième bain de friture ou les passer 25-30 minutes dans un four préchauffé à 200 °C.

Dégustation des nems

Préparer la sauce : dans un bol verser l’eau tiède, le sucre et le Nuoc-Mam, mélanger jusqu’à dissolution. Presser le citron vert, presser les gousses d’ail, ciseler finement le piment. Ajouter tous ces ingrédients à la sauce. Répartir la sauce dans les coupelles individuelles.

Préparer la garniture : laver et sécher la salade et les herbes. Les disposer sur un plat de service.

Les nems se dégustent chauds, roulés dans une demie feuille de laitue sur laquelle on aura préalablement déposer quelques feuilles d’herbes, puis trempés dans la sauce  au Nuoc-mâm préparée.

🍆  VARIANTE VEGETARIENNE
Pour des nems végétariens, vous pouvez bien sûr remplacer le porc par des crevettes, ou n’y mettre que des légumes en confectionnant un mélange de radis blanc râpé, germes de soja coupées en morceaux, châtaignes d’eau pelées, shitakés… en plus des carottes, oignons et champignons noirs.

Bon voyage🎐 Bon appétit !

Tarte Tatin en verrine 🍎🍊

Pour se réchauffer, un dessert classique à déguster tiède…
la célèbre tarte renversée des soeurs Tatin !
Ici, en version verrine et aux parfums pomme-poire !

Tarte Tatin IMG_3588

Ingrédients pour 4 verrines :
.  3  Pommes (plutôt acides, variété Reinette par exemple)
.  3  Poires (fermes, variété Comice par exemple)
.  1  Citron
.  1/2  Gousse de Vanille
.  45 g  Beurre
.  2 pincées de Fleur de Sel
.  60 g  Sucre en poudre
.  100 g  Pâte feuilletée
.  60 g  Crème fraîche
.  Cannelle

Fendre la gousse de vanille, récupérer les graines et les mélanger à 10 g de sucre. Réserver.
Presser le citron. Verser le jus dans un saladier.
Peler et évider les pommes et les poires, les couper en 6 et les rouler au fur et à mesure dans le jus de citron pour éviter leur oxydation.

Dans une sauteuse, confectionner un caramel clair avec 1/2 cuillère à soupe d’eau et 50 g de sucre (à feu vif, sans remuer… soyez patiente !). Retirer du feu dès la coloration du sucre et ajouter 40 g de beurre et la fleur de sel, mélanger. Remettre sur le feu et y déposer les morceaux de pommes et de poires. Les faire caraméliser à feu doux, en les retournant régulièrement (10 minutes environ). Laisser tiédir.

Beurrer les fonds et parois des verrines et les saupoudrer du sucre vanillé.
Y disposer harmonieusement les morceaux de fruits, à plat et bien serré (en formant d’abord un cercle autour des parois puis en comblant le centre). Confectionner ainsi 2 couches.

Préchauffer votre four à 200°C.

Etaler la pâte feuilletée sur 1 cm d’épaisseur (si vous utilisez une pâte déjà étalée, pliez-la en 2).
Y découper des cercles 2 cm plus grand que le diamètre de vos verrines.
Piquer la pâte à l’aide d’une fourchette.
Placer le feuilletage sur les verrines remplies, en rentrant les bords le long des parois à l’aide du manche d’une petite cuillère. Avec la pointe d’un couteau, confectionner une petite entaille au centre (pour permettre à la vapeur de s’échapper pendant la cuisson).

Enfourner les verrines pour 20-30 minutes – jusqu’à ce que la pâte soit dorée.
Laisser refroidir complètement.

😉 Vous pouvez réaliser ce dessert la veille de sa dégustation !

Pour démouler les verrines, les placer dans une casserole d’eau bouillante (le niveau d’eau devant arriver à mi-hauteur des verrines).
Laisser frémir 5-10 minutes. A l’aide d’une manique, retirer les verrines de l’eau et les sécher.
Retourner les verrines sur vos assiettes de service.

Fouetter légèrement la crème fraîche.
Déposer sur chaque tarte une cuillère à soupe de crème fraîche.
Saupoudrer légèrement de cannelle 😍

Tarte Tatin2 IMG_3581

Rochers 🎅

Ça y est, nous y sommes. Encore quelques cadeaux de dernière minute et tout sera parfait pour enchanter petits et grands !
Une dernière recette pour ce Noël 2015 : les rochers ! Mes préférés 🙂

Rochers IMG_3839

Pour 20 pièces environ
.  135 g   Chocolat blanc
.  110 g   Amandes en bâtonnets
.  1 cs     Sucre
.  1 cs     Eau

Préchauffer le four à 180° C.

Réaliser le sirop de sucre : dans une casserole sur feu doux, dissoudre le sucre dans l’eau.
Y ajouter les amandes. Mélanger.
Etaler le mélange sur une plaque de four recouverte d’un papier sulfurisé.
Enfourner pour 10 minutes environ jusqu’à ce que les amandes soient légèrement grillées, caramélisées.
Laisser refroidir.

Faire fondre le chocolat comme indiqué ICI.
Mélanger le chocolat avec les amandes caramélisées.
Laisser refroidir 30 minutes à température ambiante.

A l’aide de 2 petites cuillères, confectionner de petits tas sur du papier sulfurisé.
Laisser figer à température ambiante ou au réfrigérateur avant de déguster.

😉 Encore plus simple – à confectionner avec les enfants : vous pouvez remplacer les amandes caramélisées par des pétales de cornflakes, du riz soufflé, du muesli,… que vous mélangerez simplement avec du chocolat blanc, au lait ou noir !

Joyeux Noël  🎅

Si vous avez raté les épisodes précédents du programme de Noël, c’est par ici :
1. les mendiants 🎄
2. les florentins 🌟
3. les truffes 🎁

Truffes 🎁

La pression monte pour les préparatifs… mais l’excitation aussi 🙂
Au programme de cette troisième semaine de l’Avent : les Truffes !

IMG_4027

En voilà une recette simplifiée et légère 🙂

Pour environ 30 pièces

. Pour la ganache :
225 g    Chocolat noir de couverture
125 ml  Crème fleurette

. Pour les enrober, au choix :
poudre de cacao, éclats de noisettes ou pistaches grillées, graines de pavot, noix de coco râpée, éclats de chocolat blanc, … laissez aller votre imagination !

Confectionner la ganache :
Hacher grossièrement le chocolat et le mettre dans un plat creux.
Faites bouillir la crème et la verser sur le chocolat.
Bien mélanger à l’aide d’une spatule jusqu’à l’obtention d’un appareil homogène.
😉  Si vous souhaitez parfumer votre ganache, ajoutez à la crème le parfum de votre choix : vanille, cardamone, gingembre… Vous pouvez également alcooliser votre ganache, en ajoutant l’alcool de votre choix en très petite quantité.

Avant de la travailler, laisser la durcir 2h30 au réfrigérateur.

Formez de petites boules : prenez une cuiller à café de ganache et faites-la rouler entre les paumes de vos mains.
😉 Avec des gants, c’est pas mal !

Puis enrobez-les de la garniture de votre choix.
Conserver au frais.

Rendez-vous la semaine prochaine pour le dernier round 🙂

🎁

Si vous avez raté les épisodes précédents du programme de Noël, c’est par ici :
1. les mendiants 🎄
2. les florentins 🌟

Florentins 🌟

Suite de nos gourmandises de Noël : les Florentins ! 

Florentins IMG_3752

Pour 16 pièces environ :
.  75 g     Chocolat noir de couverture
.  50 g     Sucre
.  50 g     Crème liquide
.  25 g     Miel liquide
.  75 g     Amandes effilées
.  50 g     Ecorces d’orange confites *

Pour cette recette, il est plus pratique d’utiliser un moule, de type moule en silicone à tartelettes (5-6 cm de diamètre).
😉 Option sans moule : vous pourrez toutefois confectionner de petits tas de fruits sur un papier cuisson, que vous aplatirez avec le dos d’une cuiller et dont vous tremperez la base dans le chocolat fondu après cuisson.

Hachez grossièrement le chocolat.
Coupez les écorces d’orange confites en petits dés.

Dans une casserole, mélangez la crème, le sucre et le miel.
Portez à ébullition et laissez bouillir le mélange 3 minutes sur feu moyen.
Puis, incorporez les amandes et les fruits confits.

Préchauffez le four à 180°C (chaleur tournante).
Répartissez le mélange dans les moules.

Enfournez pour 5-10 mn jusqu’à ce qu’ils prennent une jolie couleur dorée.
Laissez refroidir et démoulez.

Faites fondre le chocolat au bain-marie, comme indiqué ICI.
Répartissez le chocolat dans le fond des moules.
Reposez dessus les bases de fruits caramélisés en pressant légèrement.
Laissez refroidir complètement et démoulez.

😉 Vous pouvez varier le mélange en ajoutant d’autres fruits secs (pignons, pistaches…) et/ou d’autres fruits confits (citron, cerise…).

Ecorces d’orange confite

Comme pour le gingembre confit, vous en trouverez au rayon pâtisserie de votre supermarché. Mais la qualité des écorces d’orange confites „faites maison“ est évidemment incomparable !

Ecorce orange confite IMG_3621

Pour environ 100 g d’écorces d’orange confites : brosser une orange à peau épaisse (type Navel) sous l’eau chaude et entailler la peau en 4 parties. Les détacher. Couper la peau en bandes d ’ ½ cm de largeur. Mettre les morceaux dans une casserole, couvrir d’eau froide et porter à ébullition. Égoutter et répéter l’opération trois autres fois, cela enlèvera l’amertume de la peau d’orange.
Mettre 100 g d’eau et 100 g de sucre dans la casserole, porter à ébullition pour dissoudre le sucre. Y ajouter les morceaux de peau d’orange, mélanger et laisser cuire 1 h 10 à feu doux à couvert.
Laisser égoutter 2 h minimum (voire une nuit). Mettre 60 g de sucre dans un bol et y mélanger soigneusement les écorces d’orange confites. Mettre le tout dans une passoire fine bien sèche et secouer pour éliminer le surplus de sucre. Laisser sécher à l’air libre 48 h (s’ils collent encore, les repasser dans le sucre), puis conserver dans une boîte hermétique.

😉 Vous pourrez également tremper (entièrement ou la moitié) ces bâtonnets d’écorce d’orange dans du chocolat noir fondu (les laisser sécher sur une grille)… une autre friandise !

Rendez-vous la semaine prochaine pour un troisième épisode …

🌟

Si vous avez raté le premier épisode, c’est par ici : les mendiants !

Mendiants 🎄

Début des festivités !
Durant ces 4 semaines de l’Avent, je vous propose un petit programme gourmand autour des chocolats et autres petites confiseries. Recettes ultra-simples et efficaces !

Premières gourmandises à préparer pour Noël : les mendiants !

Mendiants IMG_3705

Pour 25 pièces environ :

.  125 g   Chocolat noir

😉 L’excellence en matière de chocolat, c’est celui dit « de couverture » ; il contient plus de beurre de cacao, ce qui le rend plus onctueux – par opposition au chocolat « à dessert ».
Pour que le chocolat garde son aspect brillant, il convient de le „tempérer“. Pour cela ne faites fondre que les 2/3 de la quantité au bain-marie à feu doux. Puis ajoutez le 1/3 restant hors du feu pour faire chuter la température rapidement. Mélangez jusqu’à ce que tout soit parfaitement fondu. Puis réchauffez au bain-marie à feu très doux, afin de le travailler.

.  25     Noisettes entières
.  25     Pistaches vertes non salées
.  25     Raisins blonds
.  25     Morceaux de Gingembre confit *

😉 Variez les plaisirs : vous pourrez mettre sur ces palets de chocolat vos noix ou fruits confits préférés.

Poser une feuille de papier sulfurisé sur une surface froide et lisse.

Faire fondre le chocolat au bain-marie, comme indiqué ci-dessus.

Confectionner les disques de chocolat : déposer une cuillère à café de chocolat fondu et former un disque avec le dos de la cuillère. Renouveler l’opération jusqu’à épuisement du chocolat.
😉 Vous pouvez également utiliser des moules en silicone d’un diamètre de 4-5 cm.

Sur chaque disque de chocolat, disposer harmonieusement une noisette, une pistache, un raisin et un morceau de gingembre confit *
Laissez refroidir complètement (minimum 2 heures), avant de décoller les chocolats du papier.

* Gingembre confit

Vous trouverez bien sûr du gingembre confit dans votre magasin préféré. Mais rien de plus simple à faire soi-même 🙂 Une bonne idée aussi pour un cadeau gourmand 💝

Gingembre confit IMG_3637

Pour environ 50 g de gingembre confit : peler 50 g de gingembre frais et le couper en petits bâtonnets ou en dés. 
Mettre les morceaux de gingembre dans une casserole, couvrir d’eau froide et porter à ébullition. Égoutter et répéter l’opération trois autres fois, le gingembre sera ainsi moins piquant.
Mettre 50 g d’eau et 50 g de sucre dans la casserole, porter à ébullition pour dissoudre le sucre. Y ajouter les morceaux de gingembre, mélanger et laisser cuire 1 h 10 à feu doux à couvert.
Laisser égoutter 2 h minimum (voire une nuit). Mettre 30 g de sucre dans un bol et y mélanger soigneusement les morceaux de gingembre confit. Mettre le tout dans une passoire fine bien sèche et secouer pour éliminer le surplus de sucre. Laisser sécher à l’air libre 24 h, puis conserver dans une boîte hermétique.

Le gingembre confit se mange comme une friandise. Il pourra également être utilisé dans d’autres gâteaux. Pourquoi ne pas en ajouter un petit morceau dans vos macarons au chocolat 😉

Rendez-vous la semaine prochaine !

Macarons Praliné Noisette

Macarons noisette IMG_3372

Le mélange chocolat-noisette-amande est un tel bonheur, un classique de la pâtisserie ici dans sa version macaron 🙂

Pour les coques noisette…

Lors de la confection des coques selon ma recette de base, remplacer 1/3 de la poudre d’amande par de la poudre de noisette. Ajouter éventuellement une pointe de colorant brun.
Vous pouvez également saupoudrer la moitié des coques d’un peu de noisettes torréfiées avant cuisson.

Pour ces macarons, vous aurez besoin de pâte pralinée.
Facile à confectionner soi-même, faites-en un peu plus pour optimiser le travail – les occasions d’en ajouter à vos gâteaux, crumbles… ne manqueront pas !

Pâte pralinée

80 g Noisettes*, 50 g Sucre en poudre, 1 cs Eau

Torréfier les noisettes au four à 150°C pendant 15 minutes.
Si elles ne sont pas émondées,
les faire rouler encore chaudes dans une passoire, pour éliminer leur peau.
Mettre l’eau et le sucre dans une casserole et faire chauffer à 120°C.
Hors du feu, ajouter les noisettes torréfiées et remuer à l’aide d’une cuillère en bois pour faire sabler le mélange.

IMG_3385

Quand le sucre a cristallisé, remettre sur feu moyen en remuant sans arrêt jusqu’à l’obtention d’un caramel blond.
Verser le mélange sur une plaque recouverte de papier cuisson et laisser refroidir à température ambiante.

IMG_3390

Casser en morceaux et les mixer au robot 3-4 minutes jusqu’à l’obtention d’une pâte.
(personnellement, je préfère lorsqu’il reste encore de petits morceaux 🙂

 * Vous pouvez également réaliser la même recette avec 50% de noisettes et 50% d’amandes.

Pâte praliné IMG_3419

Pour la ganache au praliné…

INGREDIENTS  150 g  Chocolat au lait**, 70 g  Crème liquide entière, 25 g  Pâte pralinée noisette
** Vous pouvez également réaliser cette ganache au chocolat blanc, pour un goût noisette plus prononcé.

Hacher le chocolat et le faire fondre au bain-marie.
Porter la crème à ébullition. Verser la crème progressivement sur le chocolat, en remuant bien à la spatule, jusqu’à ce que la ganache soit lisse.
Ajouter la pâte pralinée et bien remuer.
Verser la ganache dans une poche à douille. La réserver au frais jusqu’à ce qu’elle soit crémeuse (idéalement une nuit).

Garnir généreusement la moitié des coques de macarons. Les recouvrir des autres coques, en pressant très légèrement.

Bon weekend !

🍃🍂🍁

Soupe anti-rhume 😷

CHAO GA – Soupe vietnamienne de riz au poulet

Simple et sain, ce bouillon est idéal pour affronter les premiers matins frisquets ou combattre un rhume…

Soupe riz poulet IMG_2256

Ingrédients pour 4 personnes :
. 2 Cuisses et après-cuisses de Poulet*
. 50 g Gingembre frais
. 3 cs Sauce Nuoc-Mam
. 20 g Riz gluant
. 80 g Riz parfumé
. 4 brins de Ciboule (ou 2 petits Oignons nouveaux)
. 4 brins de Coriandre
. Sel et Poivre

Eplucher le gingembre, émincer les 3/4.
Astuce pour éplucher facilement le gingembre : le racler avec une cuillère à café 😉

Verser 2 litres d’eau froide dans une casserole.
Ajouter le poulet, les 3/4 du gingembre émincé, le Nuoc-Mam, une pincée de sel et une pincée de poivre.
Faire cuire à feu doux 30 minutes*, sans couvrir, écumer.
Pour 6/8 personnes, vous pouvez faire cuire un poulet entier ; dans ce cas prévoir 40 minutes de cuisson.

Sortir les morceaux de poulet, les égoutter et les laisser refroidir.
Effilocher la chair du poulet – traditionnellement avec les doigts 😉

Filtrer le bouillon et le remettre dans la casserole propre.
Ajouter le riz et faire cuire à feu doux 25 minutes, sans couvrir.

Pendant ce temps, ciseler la ciboule et la coriandre.
Râper le gingembre restant.

Répartir le bouillon avec le riz dans 4 bols (rectifier éventuellement l’assaisonnement), le poulet émincé, la ciboule et la coriandre et une pointe de gingembre fraîchement râpé.

Servir aussitôt 🍜

Gingembre IMG_3536

Macarons Réglisse et Caramel au beurre salé

Saveurs d’enfance…

Macarons réglisse et caramel IMG_1995

Macarons Réglisse

Colorer vos coques avec du colorant noir, selon ma recette de base.

INGREDIENTS  pour la ganache : 150 g  Chocolat blanc (Min. 30% de cacao), 100 g  Crème liquide entière, 12 g de bonbons à la réglisse*

* Type ZAN à l’anis : ZAN
ou SALMIAK dont le goût salé est très intéressant : IMG_3402

Faire fondre les bonbons à la réglisse dans la crème (feu doux, à couvert, env. 5 min).

Hacher le chocolat et le faire fondre au bain-marie.
Verser la crème à la réglisse progressivement sur le chocolat, en remuant bien à la spatule, jusqu’à ce que la ganache soit lisse.
Verser la ganache dans une poche à douille. La réserver au frais jusqu’à ce qu’elle soit crémeuse.

Garnir généreusement la moitié des coques de macarons. Les recouvrir des autres coques, en pressant très légèrement.

Macarons Caramel au beurre salé

Colorer vos coques en orange, selon ma recette de base.

INGREDIENTS
. pour la ganache :  150 g  Chocolat blanc (Min. 30% de cacao), 40 g  Crème liquide entière
. pour le caramel au beurre salé : 20 g  Sucre, 8 g  Beurre, 2 g  Fleur de sel, 35 g  Crème liquide entière

Confectionner un caramel à sec : mettre le sucre dans une casserole et le faire fondre jusqu’à obtenir une couleur légèrement ambrée.
Pour stopper la cuisson, ajouter le beurre ; puis la crème et la fleur de sel. Bien remuer et réserver.

Hacher le chocolat et le faire fondre au bain-marie.
Porter la crème à ébullition. La verser sur le chocolat, en remuant énergiquement à la spatule.
Incorporer la crème caramel. Bien mélanger, jusqu’à ce que la ganache soit lisse.

Verser la ganache dans une poche à douille. La réserver au frais jusqu’à ce qu’elle soit crémeuse.

😉 Idéalement, les ganaches seront réalisées la veille de l’assemblage, pour une consistance parfaite … et une répartition des tâches sur plusieurs journées pour éviter tout stress !

Bonne rentrée à tous 🎒💼

Macarons Menthe et Citron vert 🌿

Envie de fraîcheur ?

Macarons citron vert et menthe2 IMG_0016

Macaron Menthe

Colorer les coques avec une pointe de colorant vert (ou bleu et jaune), selon ma recette de base.

INGREDIENTS pour la ganache (pour env. 50 petits macarons)
180 g  Chocolat blanc (Min. 30% de cacao)
60 g  Crème liquide entière
6  Feuilles de Menthe

Laver les feuilles de menthe.
Porter la crème à ébullition. Hors du feu ajouter la menthe, couvrir et laisser infuser 10 minutes.
Hacher le chocolat et le faire fondre au bain-marie.
Enlever les feuilles de menthe de la crème et la verser progressivement sur le chocolat fondu, en remuant vivement avec une spatule, jusqu’à ce que la ganache soit lisse.
Verser la ganache dans une poche à douille. La réserver au frais jusqu’à ce qu’elle soit crémeuse (au moins 2 heures, idéalement la veille).

Garnir généreusement la moitié des coques de macarons. Les recouvrir des autres coques, en pressant très légèrement.

Macaron Citron vert

Colorer les coques avec une pointe de colorants jaune et vert, selon ma recette de base.

INGREDIENTS pour la ganache (pour env. 50 petits macarons)
1 Citron vert (40g de jus + zestes)
180 g  Chocolat blanc (avec au moins 30% de cacao)
20 g Beurre

Hacher le chocolat et le faire fondre au bain-marie.
Laver et sécher le citron. Prélever les zestes, réserver. Le presser et peser 40 g de jus.
Hors du feu, incorporer progressivement le jus de citron au chocolat fondu en mélangeant vivement.
Laisser refroidir quelques minutes, puis incorporer le beurre en petits morceaux et les zestes de citron jusqu’à ce que la crème soit bien lisse.
Verser la ganache dans une poche à douille. La réserver au frais jusqu’à ce qu’elle soit crémeuse (au moins 2 heures, idéalement la veille).

Garnir généreusement la moitié des coques de macarons. Les recouvrir des autres coques, en pressant très légèrement.

Bonnes vacances 🌴🏄 ☀

Macarons exotiques

Mangue, fruit de la passion et noix de coco… ambiance caliente ☀

Macarons mangue passion IMG_3029

Macaron Mangue

Colorer les coques avec une pointe de colorant jaune, selon ma recette de base.

INGREDIENTS pour la ganache (pour env. 50 petits macarons)
55 g  Purée de Mangue *
170 g  Chocolat blanc (avec au moins 30% de cacao)
10 g  Beurre

* Mixer simplement un morceau de mangue bien mûre.

Hacher le chocolat et le faire fondre au bain-marie.
Hors du feu, incorporer la purée de mangue au chocolat fondu en mélangeant vivement.
Puis ajouter le beurre coupé en petits morceaux et mélanger jusqu’à ce que la crème soit bien lisse.
Mettre la ganache dans une poche à douille et la conserver au frais jusqu’à ce qu’elle devienne crémeuse (au moins 2 heures, idéalement la veille).

Sortir votre ganache une demie-heure avant et en garnir la moitié des coques. Les recouvrir des autres coques en pressant légèrement.

Macaron Passion

Découverte parmi les secrets du pâtissier Pierre Hermé, l’alliance du chocolat au lait et du fruit de la passion est détonante !

Colorer les coques avec une pointe de colorant orange (ou jaune et rouge), selon ma recette de base.

INGREDIENTS pour la ganache (pour env. 50 petits macarons)
3 ou 4  Fruits de la passion mûrs*
165 g  Chocolat au lait
10 g  Beurre

* Les fruits de la passion sont mûrs lorsque leur peau est fripée. S’ils sont encore lisses, les laisser à température ambiante 1 ou 2 jours pour qu’ils mûrissent.

Préparer une passoire fine posée sur un bol. Couper les fruits de la passion en deux et les évider à l’aide d’une cuillère au-dessus de la passoire. Puis presser la pulpe avec une spatule pour en extraire le jus, jusqu’à ce qu’il ne reste plus que les grains dans la passoire. Peser 55 g de jus. Réserver éventuellement les grains pour en décorer vos macarons.

Hacher le chocolat et le faire fondre au bain-marie.
Hors du feu, incorporer le jus des fruits de la passion au chocolat fondu en mélangeant vivement.
Puis ajouter le beurre coupé en petits morceaux et mélanger jusqu’à ce que la crème soit bien lisse.
Mettre la ganache dans une poche à douille et la conserver au frais jusqu’à ce qu’elle devienne crémeuse (au moins 2 heures, idéalement la veille).

Sortir votre ganache une demie-heure avant et en garnir la moitié des coques. Les recouvrir des autres coques en pressant légèrement.

Macaron Coco

Si, comme moi, vous aimez les barres chocolatées BOUNTY, vous adorerez ces macarons !

Confectionner les coques selon ma recette de base. Pas besoin de les colorer, elles seront naturellement beige après cuisson. Cependant vous pouvez les décorer, en les saupoudrant légèrement avant cuisson de noix de coco râpée !

INGREDIENTS pour la ganache (pour env. 50 petits macarons)
30 g  Noix de coco râpée
120 g  Chocolat au lait
80 g  Lait de coco

Dans une poêle à sec, faire légèrement griller à feu doux la noix de coco râpée – cela intensifiera son goût. Réserver.
Hacher le chocolat et le faire fondre au bain-marie.
Porter le lait de coco à ébullition.
Hors du feu, le verser progressivement sur le chocolat fondu en mélangeant vivement avec une spatule.
Puis incorporer la noix de coco râpée à la ganache.
Mettre la ganache dans une poche à douille et la conserver au frais jusqu’à ce qu’elle devienne crémeuse (au moins 2 heures, idéalement la veille).

Sortir votre ganache une demie-heure avant et en garnir la moitié des coques. Les recouvrir des autres coques en pressant légèrement.

Macarons Coco IMG_3049

Régalez-vous  🌴

Rhubarbe et Grenadine

Les premières fraises des bois m’ont inspiré cette tartelette express Biscuit rose, Rhubarbe et Fraises des bois … un pur bonheur en quelques minutes 🙂

Biscuit rose rhubarbe fraises des bois IMG_2997

Et oui, ces petits joyaux rouges au goût unique ne se conservent pas… mieux vaut faire vite 😉

Pour compenser le goût très acidulé de la rhubarbe, difficile de la consommer sans sucre… je vous suggère toutefois de remplacer le traditionnel sucre en poudre par du sirop de grenadine. Outre sa saveur sucrée, il rendra à la rhubarbe épluchée son rouge flamboyant !

Compotée de rhubarbe à la grenadine :
pour 250 g de compote, compter environ 750 g de rhubarbe brute et 125 ml de sirop de grenadine
Laver et éplucher la rhubarbe, la couper en petits tronçons.
Dans une casserole laisser compoter à feu doux les morceaux de rhubarbe et le sirop de grenadine à couvert pendant environ 15 minutes – jusqu’à ce que la compote soit sèche (surveillez en fin de cuisson qu’elle n’attache pas).
Laisser refroidir avant utilisation.

2965-sirop-monin-grenadine_1

Le sirop de grenadine, à l’origine à base de pulpe de grenade, est issu aujourd’hui d’un mélange de fruits rouges. Son petit goût acidulé ravit autant les petits … que les grands – ce sirop étant utilisé dans nombre de cocktails !

 

biscuits-roses-de-reims-2Les biscuits roses de Reims sont semblables aux biscuits à la cuillère, à la fois croquants et fondants, leur couleur rose les rendant cependant encore plus gourmands !

 

 

Et bien sûr également en version Macaron 😉

Macarons rhubarbe IMG_2578

Le goût acidulé de la rhubarbe s’allie à merveille avec les coques sucrées.
Cette purée de fruits apportant toutefois de l’humidité, assemblez et dévorez ces macarons le jour même 😜

Si vous souhaitez les conserver quelques jours, il vous faudra mélanger la purée de rhubarbe (dans ce cas non sucrée, faites la cuire avec un peu d’eau) à du chocolat blanc.

Reportez-vous pour les quantités à ma recette de macarons aux fraises.

Bonne cueillette 🍓

Place au vert … Risotto printanier !

Asperges, petits pois … le vert est à l’honneur sur les marchés.

Asperges vertes IMG_2489     Petits pois IMGP7128

Et dans nos assiettes… avec un risotto tout vert !

INGREDIENTS pour 6 personnes
.  400 g  Riz pour risotto
.  18  Asperges vertes (env. 300 g)
.  600 g  Petits pois frais non écossés (soit env. 200 g de petits pois écossés)
.  2  Oignons (moyens)
.  2  Branches de Céleri
.  1 Carotte
.  1  Feuille de Laurier
.  1  Bouquet de Persil (env. 70 g)
.  100 g  Parmesan 
.  100 g  Beurre 
.  Huile d’olive
.  Sel & Poivre

Risotto vert IMG_2521
1.  Confectionner le bouillon*

Ecosser les petits pois frais, garder et laver les cosses. Rincer les petits pois écossés et réserver.
Laver les asperges. Couper et garder les pieds secs (env. 3 cm).
Eplucher 1 oignon et le couper en 4.
Laver 1 branche de céleri et la carotte, les couper en 4 tronçons.

Dans une grande casserole, mettre à cuire dans 1,5 litre d’eau froide les cosses de petits pois, les pieds d’asperges, 1 oignon, 1 carotte, 1 branche de céleri, 1 feuille de laurier et une grosse pincée de sel.
Porter à ébullition et laisser cuire 20 minutes. Passer au chinois en pressant bien le tout. Réserver le bouillon au chaud.

* Pour une recette plus rapide, vous pouvez bien sûr utiliser du bouillon de légumes ou de volaille déshydraté.

2.  Préparer la garniture

Le persil : le laver et bien le sécher. Le mixer avec 200 ml d’eau froide. Passer au chinois en pressant et réserver.
Eplucher et ciseler 1 oignon.
Laver et couper en tout petits cubes 1 branche de céleri
Râper le parmesan.
Les asperges : pas besoin de les éplucher, juste éliminer les petites feuilles vertes à l’aide d’un couteau. Couper et réserver les pointes (env. 5 cm). Couper les queues en petits tronçons d’1 cm.

Faire chauffer une poêle avec 1 cuillère à soupe d’huile d’olive et 20 g de beurre.
Y faire cuire à feu doux les petits pois écossés, les queues d’asperges tronçonnées, sel et poivre, 15 minutes à couvert. Réserver.

Dans la même poêle, faire ensuite sauter les pointes d’asperges 5 minutes. Réserver.

3.  Cuire le riz

Faire revenir à feu doux dans une grande sauteuse l’oignon et le céleri dans 2 cuillères à soupe d’huile d’olive pendant 5 minutes (sans coloration).
Ajouter alors le riz et mélanger doucement quelques minutes jusqu’à ce que chaque grain de riz devienne translucide (toujours sans coloration).
Mouiller avec 1 litre de bouillon (le riz doit être recouvert ; si besoin, en rajouter en cours de cuisson) et laisser cuire à feu doux 12 minutes à couvert.
Ajouter les petits pois, les queues d’asperges et le jus de persil. Poursuivre la cuisson 4 minutes.
Une fois le riz cuit (le grain doit être gonflé, mais encore légèrement croquant), rectifier si besoin son assaisonnement (sel et poivre), puis ajouter le beurre froid en morceaux (80 g**) et le parmesan sans mélanger.
Eteindre le feu, laisser reposer à couvert 2 minutes et là seulement mélanger rapidement.

** Vous pouvez éventuellement remplacer le beurre par 4 cuillères à soupe d’huile d’olive.

Servir immédiatement, en décorant avec les pointes d’asperges dorées.
Bon appétit  🙂

Macarons Litchi-Rose et Myrtille-Violette

Macarons en fleurs… pour fêter le printemps !

Macarons violets IMG_0314

Ces délicates fleurs cristallisées m’ont inspiré des ganaches aux notes fleuries !

IMG_2367

 

Macarons Myrtille-Violette

Colorer vos coques avec une pointe de colorant violet (ou rouge et bleu), selon ma recette de base.

INGREDIENTS pour la ganache (pour env. 50 petits macarons)
50 g  Purée de Myrtilles *
185 g  Chocolat blanc (avec au moins 30% de cacao)
2 cc  Violettes cristallisées

* Mixer des myrtilles fraîches ou congelées (ces dernières seront plus goûteuses, sauf si bien sûr vous rentrez d’une balade avec un panier plein de myrtilles sauvages 😉

Hacher le chocolat et le faire fondre au bain-marie.
Hors du feu, incorporer la purée de myrtilles au chocolat fondu en mélangeant vivement.
Mettre la ganache dans une poche à douille et la conserver au frais jusqu’à ce qu’elle devienne crémeuse (au moins 2 heures, idéalement la veille).

Sortir votre ganache une heure avant et en garnir la moitié des coques.
❕Avant de refermer les macarons, ajouter 3 ou 4 éclats de violettes cristallisées sur la ganache.

Macarons myrtille violette IMG_2434

 

Macarons Litchi-Rose

Colorer vos coques avec une pointe de colorant rose ou rouge, selon ma recette de base.

INGREDIENTS pour la ganache (pour env. 50 petits macarons)
50 g  Purée de Litchis *
170 g  Chocolat blanc (avec au moins 30% de cacao)
10 g  Beurre
5 g (1cc) Sirop de rose
2 cc  Pétales de rose cristallisés

* Mixer des litchis frais (épluchés et dénoyautés) ou issus d’une conserve (égouttez-les bien, avec le jus et les litchis restants, confectionnez un smoothie 😉

Hacher le chocolat et le faire fondre au bain-marie.
Hors du feu, incorporer la purée de litchis et le sirop de rose au chocolat fondu en mélangeant vivement.
Laisser refroidir quelques minutes, puis incorporer le beurre jusqu’à ce que la crème soit bien lisse.
Mettre la ganache dans une poche à douille et la conserver au frais jusqu’à ce qu’elle devienne crémeuse (au moins 2 heures, idéalement la veille).

Sortir votre ganache une heure avant et en garnir la moitié des coques.
❕Avant de refermer les macarons, ajouter 3 ou 4 éclats de roses cristallisées sur la ganache.

Macarons LitchiRose IMG_2313

💡Autre suggestion : vous pouvez disposer délicatement ces éclats de fleurs cristallisées sur la moitié des coques avant leur cuisson, pour un visuel séduisant !

Régalez-vous 😜

Salade de fenouil aux agrumes

Voici une salade vitaminée pour l’hiver !

Salade Fenouil IMG_2046

INGREDIENTS pour 4 personnes
. 2 bulbes de Fenouil
. 1 Orange
.  1/2 Citron
. 4 cs Huile d’Olive
. Fleur de Sel  &  Poivre

Rincer les fenouils. Couper la base (creuser légèrement le trognon plus dur) et les branches (garder quelques feuilles pour la décoration et conserver ces branches au réfrigérateur ou au congélateur pour aromatiser un autre plat, une soupe), supprimer également la première feuille plus fibreuse.

Préchauffer le four à 200°C. Recouvrir une plaque de papier cuisson.
A l’aide d’une mandoline ou d’un couteau, couper un fenouil en tranches fines (3-4 mm).
Les répartir sur la plaque du four et les badigeonner recto-verso d’huile d’olive (2 cs). Saler.
Enfourner pour 20 minutes, jusqu’à ce que les bords soient dorés.

Couper l’autre fenouil en tranches très fines. Dans un saladier, assaisonner ce fenouil cru, en le mélangeant avec 2 cs de jus de citron et 2 cs d’huile d’olive, sel et poivre.

Couper l’orange à vif et prélever les suprêmes (sans la peau blanche) au-dessus d’un saladier pour récupérer également le jus.

Disposer au fond d’un plat creux  (ou d’assiettes individuelles) les tranches de fenouil cru, puis les tranches de fenouil grillées et enfin les suprêmes d’orange. Ajouter 2 cs de jus d’orange à l’assaisonnement (huile/citron) restant dans votre saladier et en arroser la salade.
Décorer avec quelques feuilles de fenouil.

😉 Si vous disposez d’agrumes BIO, vous pouvez ajouter les zestes d’orange et/ou de citron finement râpés à cette salade.
Ce plat accompagnera également très bien un poisson blanc 😉

Agrumes IMG_2025

PHO BÒ – Le Vietnam dans un bol

Cette soupe de boeuf connue et appréciée dans le monde entier aujourd’hui est le plat le plus populaire du Vietnam. Elle est, à l’image de sa cuisine, parfumée, légère et fraîche !

PHO IMG_2246

INGREDIENTS pour 6-8 personnes

Pour le bouillonPHO épices IMG_0579
2-3  Os à moelle
1,2 kg  Viande de boeuf (plat de côtes, jarret, queue)
3  gros Oignons
50 g  Gingembre frais
1  Bâton de Cannelle
2  Gousses de Cardamome noire
6  Etoiles de Badiane (Anis étoilé)
9  Clous de Girofle
½ cc  Poivre noir en grainsPHO herbes IMG_0587
2 cc  Graines de Coriandre
1 cs  Gros Sel
4-5 cs  Nuoc-Mam (pur)

Pour la garniture
300 g  Filet ou Faux-filet de bœuf
300 g  Pâtes de riz (Banh Pho)
400 g  Germes de soja frais
½  bouquet de Coriandre
½  bouquet de Basilic Thai
½  bouquet de « Ngo Gai » (Europa Gras)PHO sauces IMG_2772PHO pâtes IMG_2770
6-8  tiges de Ciboule (petits oignons nouveaux)
1  Citron vert
Petits Piments rouges frais
Sauce Hoisin
Sauce Chili

Matériel : faitout, boule à thé   
Vaisselle : grands bols à soupe, coupelles pour les sauces, baguettes et cuillères.

😉  Pour un bouillon maison parfumé à souhait, il faut compter 4 heures de cuisson.
Commencez donc la veille, il n’en sera que meilleur !
Après une nuit au réfrigérateur, cela permettra également de dégraisser le bouillon facilement et de découper la viande cuite en belles tranches.

J-1

Dans une grande casserole, porter 3 litres d’eau à ébullition et y ajouter les os et morceaux de viande.
Laisser cuire à feu moyen 15 minutes. Sortir les os et la viande et réserver.
Dans un grand faitout, mettre les os et morceaux de viande précuits et 7 litres d’eau froide.
Laisser cuire à feu vif jusqu’à ébullition, puis réduire à feu doux jusqu’à frémissement pendant 1 heure, sans couvrir complètement.

Pendant ce temps, éplucher les oignons et les piquer des clous de girofle, éplucher le gingembre et le couper en gros morceaux.
Faire griller dans une poêle à feu vif les oignons et le gingembre.
Baisser le feu et faire griller les épices (cannelle, cardamome, badiane) quelques minutes, réserver.
Piler grossièrement les grains de poivre et les graines de coriandre et les mettre dans une boule à thé.

Après l’heure de cuisson, ajouter dans le faitout les oignons, le gingembre, les épices, la boule à thé, le gros sel et le nuoc-mam.
Laisser mijoter encore 2 heures.

Au bout des 2 heures de cuisson, sortir les morceaux de viande, laisser refroidir et réserver le tout au frais pour la nuit.

J

Une heure avant de servir, sortir le faitout du réfrigérateur et dégraisser le bouillon.
Amener doucement à ébullition et laisser mijoter pendant 1 heure.
Puis passer le bouillon au chinois.

Pendant ce temps…

Faire cuire les pâtes de riz dans l’eau bouillante quelques minutes (voir instructions sur paquet).
Les verser dans une passoire et les passer sous l’eau froide. Bien les laisser s’égoutter.

Sortir les viandes cuites du réfrigérateur, ainsi que la viande crue. Les couper en tranches très fines.

Laver toutes les herbes. Ciseler la coriandre, la ciboule et la moitié du basilic thaï et du Ngo gai.
Rincer les germes de soja, laisser bien s’égoutter.
Laver les piments et les couper en morceaux.
Couper le citron vert en 8 morceaux.

Préparer la garniture :
Disposer sur un plat les germes de soja, le basilic thaï et le Ngo gai non ciselés, le citron vert et les piments.

Diluer 8 grosses cuillères à soupe de sauce Hoisin avec 2 cuillères à soupe de bouillon et répartir cette sauce préparée dans les coupelles.
La sauce pimentée sera laissée à disposition à table.

Préparer les bols individuels : répartir les pâtes et la viande cuite dans 6 bols (si vous disposez d’un four à micro-ondes, réchauffez-y les bols 1 minute, sinon trempez au préalable les pâtes et les viandes cuites à l’aide d’une louche dans le bouillon).
Ajouter la coriandre, la ciboule et les lamelles de viande crue.

Rectifier éventuellement l’assaisonnement du bouillon (avec du nuoc-mam), le porter à ébullition.
Puis verser le bouillon brûlant sur les bols en veillant à bien arroser la viande crue.
Ajouter une poignée d’herbes aromatiques (mélange ciselé) dans chaque bol et servir aussitôt avec les garnitures préparées !

PHO pâtes IMG_0590

A table, chaque convive rajoutera dans son bol une poignée de germes de soja (+ éventuellement supplément d’herbes), du jus de citron vert et du piment  à son goût et trempera les morceaux de viande dans la sauce au fur et mesure de la dégustation.

Appréciez pleinement votre travail  😜
Bon appétit 😃

À la découverte de la cuisine vietnamienne !

PARIS SAIGON FR

En ce jour de Nouvel An dans une partie de l’Asie, je voulais vous faire partager un nouvel aspect de ma curiosité culinaire…

Les cuisines asiatiques sont réputées pour être légères, la cuisine vietnamienne est ultra-légère !
Parfumée, simple et fraîche
, elle vous séduira – comme moi – j’en suis certaine et vous l’adopterez facilement pour pimenter un peu votre quotidien !

Rouleaux de printemps, Nems, Banh Cuon, Bo Bun, Pho, … deviendront plus que des mots mystérieux ou des souvenirs de voyage…
Vous trouverez toutes mes recettes ICI.

Riche en saveurs : gingembre, citronnelle, citron vert, tamarin, piment, ail, badiane, cardamome… et sans oublier le condiment de base le Nuoc-Mâm (sauce d’anchois fermentés, originaire de l’île de Phu-Quoc), ses plats s’accompagnent également de multiples herbes fraîches : menthe, coriandre pour les plus connues…

Le riz constitue l’élément principal et incontournable de chaque repas, il peut toutefois se présenter sous différents formes : grains, farine, feuilles ou pâtes.
Cette cuisine conviendra donc à un régime sans gluten.
Sous l’influence de la Chine de par sa situation géographique et de la France pour sa période coloniale, on peut toutefois y trouver également des produits à base de blé (pâtes, pain).

Il n’y a pas véritablement de desserts, les repas vietnamiens se termineront principalement sur des fruits frais : mangue, ananas, litchi, banane, pamplemousse ou plus rares et donc plus chers en Europe : mangoustan, ramboutan, …

Pour accompagner cette cuisine, le thé (vert, au jasmin…) ou la bière conviennent tout particulièrement.

Pour vous constituer un petit fond de placard de produits asiatiques de base et vous approvisionner en herbes fraîches, vous trouverez ICI quelques informations et des adresses à Stuttgart.

Bon voyage ! Bon appétit !

Macarons Citron 🍋

Pour honorer les agrumes, qui nous apportent le soleil lorsqu’il en manque dans nos contrées enneigées…

Macarons citron IMG_2080

Voici deux recettes de garniture au citron pour vos macarons !

Vous pouvez bien sûr varier les plaisirs en remplaçant le citron par un autre agrume, comme l’orange ou le pamplemousse, ou faire un mélange !
Pour ces deux recettes, vous aurez besoin de jus, mais également de zestes qui donneront du peps à vos crèmes, choisissez donc des fruits BIO non traités.

Colorer vos coques avec une pointe de colorant jaune, selon ma recette de base.

Soit vous confectionnez une crème au citron, à base d’oeuf…

INGREDIENTS (pour env. 50 petits macarons)
1 Citron (40g de jus + zestes)
1 gros Oeuf
60g Sucre
90g Beurre
25g Poudre d’amandes

Laver et sécher le citron. Prélever les zestes et le presser (peser 40g).
Préparer un bain-marie.
Mélanger le jus et les zestes du citron, le sucre et l’oeuf dans un saladier.
Fouetter au dessus du bain-marie jusqu’à épaississement (environ 84°C).
Laisser refroidir quelques minutes, puis incorporer le beurre jusqu’à ce que la crème soit bien lisse.
Puis ajouter la poudre d’amande.
Mettre la crème au citron dans une poche à douille et réserver au frais jusqu’à ce qu’elle soit prise.

Soit vous préparez une ganache au citron à base de chocolat blanc…

INGREDIENTS (pour env. 50 petits macarons)
1 Citron (40g de jus + zestes)
180 g  Chocolat blanc (avec au moins 30% de cacao)
20 g Beurre

Hacher le chocolat et le faire fondre au bain-marie.
Laver et sécher le citron. Prélever les zestes et le presser (peser 40g).
Hors du feu, incorporer progressivement le jus et les zestes de citron au chocolat fondu en mélangeant vivement.
Laisser refroidir quelques minutes, puis incorporer le beurre jusqu’à ce que la crème soit bien lisse.
Mettre la ganache au citron dans une poche à douille et la conserver au frais jusqu’à ce qu’elle devienne crémeuse (au moins 2 heures, idéalement la veille).

Agrumes IMG_2025

Sortir votre crème ou votre ganache une heure avant et en garnir les macarons .
Régalez-vous !

Galette des rois

Parce que les traditions ont du bon… ma recette de la galette des rois à la crème d’amande !

IMG_1945

INGREDIENTS
2 Pâtes feuilletées au beurre (conservées au réfrigérateur jusqu’à leur utilisation)
80 g Beurre mou (à sortir une heure avant)
100 g Sucre en poudre
140 g Poudre d’amandes
3 Œufs (2 entiers + 1 jaune)
Quelques gouttes d’extrait naturel de Vanille ou les graines d’une gousse.
1 ou 2 CàS de Rhum (facultatif)
Sucre glace

N’oubliez pas la fève ! (s’il n’y en pas dans vos tiroirs, un cerneau de noix peut faire l’affaire)
et une couronne (voir ci-dessous) !

Préchauffer le four à 200°C (traditionnel).
Préparer une plaque de pâtisserie, recouverte de papier cuisson.

Dans un grand bol, fouetter doucement le beurre mou avec le sucre, puis ajouter 2 œufs un à un
et enfin la poudre d’amandes, l’extrait de vanille et éventuellement le rhum.

Etaler sur le papier cuisson une pâte feuilletée (pour les expats : ronde ou carrée… à vous de choisir, pas besoin de moule 😉
Répartir la crème d’amande au centre de votre pâte en laissant une marge d’environ 2 cm tout autour.
N’oubliez pas d’y cacher la fève !

Humidifier avec de l’eau la pâte autour de la crème.
Déposer la deuxième pâte feuilletée sur la première, appuyer délicatement tout autour pour faire sortir l’air, puis souder soigneusement les bords en pressant avec le bout des doigts.

Battre le jaune d’œuf restant, en badigeonner légèrement la galette à l’aide d’un pinceau.
Vous pouvez décorer votre pâte, en dessinant dessus (losanges, chevrons…) avec la pointe d’un couteau, en veillant à ne pas la percer !

Enfourner la galette pour 10 min à 200°C, puis baisser à 180°C pour 30 minutes supplémentaires.
A la fin du temps de cuisson (ou juste avant de la déguster), la saupoudrer légèrement de sucre glace et la ré-enfourner pour 5 minutes.

Laissez-la tièdir sur une grille, avant de servir.

Régalez-vous !

IMG_1940

 

IMG_1991

Profitez-en pour faire participer vos enfants… combinez l’atelier cuisine avec une séance bricolage / coloriage pour confectionner des couronnes maison 😉

Si vous manquer d’inspiration, voici des modèles tout prêts : http://www.amazon.de/Folia-Kinderkronen-Pappe-Selbstgestalten-Stk/dp/B00ESDLX5G

 

 

Macarons Vanille et Café

Pour un café gourmand…

Macarons vanille café IMG_1558

Voici les recettes des ganaches vanille et café pour vos macarons !

Macaron Vanille

Pour parfumer vos coques, ajouter les graines d’une gousse de vanille* au mélange des poudres amande-sucre de ma recette de base, puis frotter le mélange entre vos mains. Pour ce parfum, il n’est pas nécessaire de colorer vos coques, elles seront naturellement de couleur beige clair après cuisson.

Pour la ganache à la vanille …

INGREDIENTS  180 g  Chocolat blanc (Min. 30% de cacao), 60 g  Crème liquide entière, 2  Gousses de vanille*

Fender les gousses de vanille et racler les graines à l’intérieur avec un couteau.
Mettre les gousses et les graines dans la crème, porter à ébullition, couvrir et laisser infuser 30 minutes.
Hacher le chocolat et le faire fondre au bain-marie. Enlever les gousses de vanille.
Verser la crème à la vanille progressivement  sur le chocolat, en remuant bien à la spatule, jusqu’à ce que la ganache soit lisse.
Verser la ganache dans une poche à douille. La réserver au frais jusqu’à ce qu’elle soit crémeuse.

Garnir généreusement la moitié des coques de macarons. Les recouvrir des autres coques, en pressant très légèrement.

* Les gousses de vanille de qualité étant un produit onéreux, vous pouvez éventuellement les remplacer par de la poudre de vanille (1/2 cuillère à café pour 1 gousse) et/ou de l’extrait naturel de vanille (quelques gouttes suffisent).

Macaron Café

Pour une coloration naturelle et goûteuse de vos macarons, ajouter 7 g de café en poudre très fine (par ex. Nescafé® Expresso)  au mélange des poudres amande-sucre de ma recette de base.

Pour la ganache au café …

INGREDIENTS  170 g  Chocolat blanc (Min. 30% de cacao), 70 g  Crème liquide entière, 10 g  Poudre de café.

Hacher le chocolat et le faire fondre au bain-marie.
Porter la crème à ébullition avec la poudre de café. Mélanger jusqu’à complète dissolution.
Verser la crème au café progressivement sur le chocolat, en remuant bien à la spatule, jusqu’à ce que la ganache soit lisse.
Verser la ganache dans une poche à douille. La réserver au frais jusqu’à ce qu’elle soit crémeuse.

Garnir généreusement la moitié des coques de macarons. Les recouvrir des autres coques, en pressant très légèrement.

😉 Idéalement, les ganaches seront réalisées la veille de l’assemblage, pour une consistance parfaite … et une répartition des tâches sur plusieurs journées pour éviter tout stress !

Macarons vanille café2 IMG_1524

Il ne vous reste plus qu’à inviter quelques ami(e)s, pour partager une pause café gourmande !

Petite salade rouge d’automne

Faites le plein de vitamines et d’antioxydants !

Salade rouge IMG_0696

 Et découvrez la mélasse de grenade !

Un sirop épais et acidulé, très utilisé dans les cuisines turques et libanaises.
Sa saveur aigre-douce en fait un condiment incomparable pour assaisonner vos salades
(elle replacera alors le vinaigre ou le jus de citron).
Son côté fruité donnera également du peps à vos desserts !

Grenade IMG_0704IMG_1507

INGREDIENTS pour 4 personnes
.  2 Betteraves rouges (cuites*)
.  1 Trévise
.  8 Noix
.  2 CàS Huile d’olive
.  1 CàS Huile de noix (facultatif – si vous n’en avez pas, rajoutez de l’huile d’olive)
.  1 CàS Mélasse de Grenade
.  1 pincée de Sel

Découpez les betteraves cuites en tranches fines.
Disposez-les en rond au fond de chaque assiette.
Découpez la trévise en tranches d’1/2 cm pour obtenir des lanières fines.
Pilez grossièrement les noix.
Réservez dans un saladier la trévise et les noix.
Préparez la sauce en mélangeant la mélasse de grenade, le sel et les huiles.
Versez la sauce dans le saladier, mélangez bien.
Confectionnez un petit tas de salade au centre de chaque lit de betterave.

Et voilà en 15 minutes une entrée vitaminée !

* Prenez le temps de cuire les betteraves vous-mêmes… et comparez leur saveur, c’est surprenant !
Rien de plus simple ! Préchauffez votre four à 180°C en chaleur tournante. Ne pelez pas les betteraves et conservez 2 cm de tige. Lavez-les et séchez-les. Enveloppez-les dans une feuille de papier d’aluminium. Enfournez-les pour une heure. Une fois cuites, laissez-les refroidir et épluchez-les.

Betterave rouge IMGP7163  

Macarons Chocolat et Pistache

Pour s’accorder aux couleurs de nos forêts, qui commencent à brunir, avec heureusement encore quelques verts persistants :  voici les recettes des ganaches au chocolat et à la pistache pour vos macarons !

Macarons chocolat pistache IMG_0614

Macarons Chocolat

Pour une coloration naturelle et gouteuse de vos macarons, ajouter 20 g de cacao au mélange des poudres amande-sucre de ma recette de base.

Pour la ganache au chocolat…

INGREDIENTS   110 g  Chocolat (70% Cacao), 110 g  Crème liquide entière, 20 g  Beurre

Couper le beurre en morceaux. Hacher le chocolat et le faire fondre au bain-marie.

Porter la crème à ébullition. La verser progressivement sur le chocolat, en remuant bien à la spatule.

Après quelques minutes, incorporer les morceaux de beurre. Fouetter jusqu’à ce que la ganache soit lisse.

Verser la ganache dans une poche à douille et la réserver au réfrigérateur jusqu’à ce qu’elle soit crémeuse.

Macarons Pistache

Ajouter une pointe de colorant vert (ou bleu+jaune) lors de la confection des coques selon ma recette de base. Et pour un goût pistache plus prononcé, remplacer 1/3 de la poudre d’amande par de la poudre de pistache !

Pour ces macarons, vous aurez besoin de pâte de pistache. Facile à confectionner soi-même, faites-en un peu plus, elle se conserve très bien au réfrigérateur. Le plus important étant bien sûr des pistaches vertes d’excellente qualité !

Pâte pistache IMG_0663

Pâte de pistache

100g de pistaches vertes (émondées, non salées), 1 cuillère à soupe d’huile de pépins de raisin (huile neutre en goût).

Torréfier les pistaches 10min à 150° (chaleur tournante) et laissez-les refroidir. Les mixer longuement (au moins 5 minutes) dans un robot coupe jusqu’à obtenir une pâte homogène. Réserver au réfrigérateur.

 Pour la ganache à la pistache…

INGREDIENTS  150 g  Chocolat blanc (Min. 30% de cacao), 70 g  Crème liquide entière, 25 g  Pâte de pistache

Hacher le chocolat et le faire fondre au bain-marie.

Porter la crème à ébullition avec la pâte de pistache. Mélanger jusqu’à complète dissolution. Verser la crème à la pistache progressivement  sur le chocolat, en remuant bien à la spatule, jusqu’à ce que la ganache soit lisse.

Verser la ganache dans une poche à douille. La réserver au frais jusqu’à ce qu’elle soit crémeuse.

Garnir généreusement la moitié des coques de macarons. Les recouvrir des autres coques, en pressant très légèrement.

Pour varier les plaisirs, vous pouvez bien sûr, confectionner des coques au chocolat et les fourrer de ganache à la pistache ou vice-versa !

Macarons Fraise

Pour profiter des dernières fraises ou sublimer votre confiture-maison fraîchement cuite…

Voici deux recettes de garniture à la fraise pour vos macarons !

Macarons fraise IMG_0047

Colorer vos coques avec une pointe de colorant rouge, selon ma recette de base.

Pour ces deux recettes, vous aurez besoin de confectionner une purée de fraises : laver les fraises, les sécher et les réduire en purée dans un mixeur. L’avantage d’une purée de fruits maison : 100% fruits et sans sucre ! Hors saison, vous pourrez bien sûr utiliser des fruits congelés.

Pour un parfum vanille-fraise, je vous propose une crème à base de chocolat blanc…

INGREDIENTS (pour env. 50 petits macarons)
70 g     Purée de fraises
180 g   Chocolat blanc (avec au moins 30% de cacao)

Hacher le chocolat et le faire fondre au bain-marie.
Incorporer progressivement la purée de fraise au chocolat fondu. Bien mélanger.

Mettre la crème à la fraise dans une poche à douille et la conserver au frais jusqu’à ce qu’elle devienne crémeuse (au moins 2 heures, idéalement la veille).

Ou pour un parfum fraise plus intense, une gelée de fraises sans sucre…

INGREDIENTS (pour env. 50 petits macarons)
250 g     Purée de fraises
1,5 g       Agar-agar  (1/2 CàC, ou 2,5 feuilles de Gelatine)

Mettre la purée de fraises et l’agar-agar dans une petite casserole. Porter à ébullition en mélangeant bien. Laisser cuire 2 minutes. Mettre la gelée de fraises dans une poche à douille et laisser refroidir jusqu’à ce qu’elle soit prise.

Attention, cette garniture est plus humide que la précédente. Ces macarons devront être dégustés le jour suivant, au-delà ils deviendront trop mous.

Garnir les macarons de la garniture de votre choix.

Si vous préférez votre propre confiture, veillez à ce qu’elle soit assez gélifiée (et pas trop sucrée).

Vous pouvez bien sûr varier les plaisirs en remplaçant les fraises par d’autres fruits rouges : framboises, myrtilles, groseilles, ….

Macarons fraise2 IMG_0039

Régalez-vous !

Macarons : LA recette !

Pour celles et ceux, pour qui les macarons seraient encore un mystère …

Macarons framboise et groseille IMG_0036

Voici la recette à base de meringue italienne – selon Pierre Hermé et agrémentée de quelques petites astuces !

Vous aurez pour cela besoin de 2 poches à douille, d’une douille lisse d’environ 8 mm Ø et d’un thermomètre.

IMG_9506

Pour environ 50 petits Macarons (100 coques !), il vous faut …

  • 110 g    Blanc d’oeuf  = 2 x 55 g (env. 3 oeufs – à température ambiante)
  • 150 g   Sucre glace
  • 150 g   Sucre en poudre
  • 150 g   Poudre fine d’amande (de préférence blanchie)

ASTUCES
😉 Séparer les blancs d’oeuf deux jours avant, ils seront ainsi plus liquides et la meringue tiendra mieux à la cuisson. Les conserver au réfrigérateur dans une  boîte hermétique.

😉 Torréfier la poudre d’amande 10 minutes au four (150° – chaleur tournante), pour intensifier son parfum. Laisser refroidir, avant utilisation. Si besoin, la repasser au robot coupe pour la rendre plus fine.

Passer le sucre glace et la poudre d’amande au travers d’un tamis fin, au dessus d’une jatte. Y verser la moitié des blancs d’oeuf, sans mélanger.

Préparer l’autre moitié des blancs d’oeuf pour les battre.

Confectionner le sirop de sucre : mettre 50g d’eau et le sucre en poudre dans une petite casserole. Y mettre le thermomètre et chauffer à feu fort jusqu’à 115°C.

Quand le sirop atteint 100°C, commencer à monter les blancs d’oeuf en neige. Quand le sirop est à 115°C, le verser doucement le long du bol, en continuant de fouetter les blancs jusqu’à la consistance souhaitée, dit „bec d’oiseau“ (cf. photo ci-dessous). Fouetter encore lentement durant une minute pour refroidir la meringue.

😉 Pour des macarons colorés, il vous faudra ajouter du colorant alimentaire aux blancs d’oeuf : s’il s’agit de colorant liquide, vous le mélangerez à la moitié de blanc d’oeuf non battu ; s’il s’agit de colorant en poudre ou en gel, vous l’ajouterez à la meringue à la fin en fouettant .

IMG_2178

Verser la meringue dans la jatte sur le mélange poudre amande-sucre glace et la moitié de blanc d’oeuf non battu. Mélanger le tout à l’aide d’une spatule en soulevant la masse et en faisant tourner votre jatte jusqu’à ce qu’à l’obtention d’un appareil lisse et brillant, qui retombe „en faisant le ruban“.

IMG_2181

Préchauffer le four à 150°C en chaleur tournante. Recouvrir vos plaques de four de papier cuisson.

Préparer une poche à douille avec la douille lisse et y verser l’appareil. Façonner des ronds de pâte d’environ 3 cm de diamètre. Enfourner les coques pour 15 minutes environ.

 

IMG_2186

😉 Pour faire cuire vos coques en une fournée, vous aurez besoin de 3 plaques de pâtisserie. Si vous ne disposez pas d’autant de plaques – ou si la chaleur dans votre four est très inégale entre le haut et le bas – faites cuire vos coques plaque par plaque.

😉 Pour confectionner des coques de taille identique, je vous recommande vivement d’utiliser un gabarit, que vous glisserez sous votre papier cuisson. Vous gagnerez ainsi du temps au moment de constituer des paires ! Pour vous aider, en voici un à imprimer au format A4 : DIN A4 Macarons-Schablone 

Enfourner les coques pour 15 minutes environ. A la sortie du four, faire glisser le papier avec les coques sur votre plan de travail. Après quelques minutes, les coques doivent se décoller facilement du papier.  En retourner la moitié.

Mettre la garniture choisie (selon une de mes recettes sur ce site, à confectionner de préférence la veille) dans une poche à douille et garnir généreusement la moitié des coques. Les recouvrir des autres coques, en pressant très légèrement.

Entreposer les macarons côte à côte sur un plat au frigo pour une nuit minimum, avant de les consommer ! Ils n’en seront que meilleurs ! Au-delà, vous pourrez les conserver sur la tranche dans une boîte hermétique au frais quelques jours.

Amusez-vous bien ! Croyez-moi, votre travail sera 100 fois récompensé, en les dégustant ou en les offrant 🙂

 

Pour les habitants de Stuttgart : si vous n’osez pas vous lancer, s’il vous manque un petit tour de main, venez nous rejoindre pour un moment gourmand et convivial dans un de mes ateliers. Pour cela, consultez la rubrique EREIGNISSE ou contactez-moi tout simplement en utilisant le formulaire ici KONTAKT. Je peux également vous aider dans l’approvisionnement en ingrédients et matériel spécifiques.

Au plaisir de vous rencontrer ou de partager vos aventures à distance !

Cucurbitacées

Pour une entrée dans l’automne tout en douceur : velouté de courge et petite poêlée de champignons des bois

Après une balade en forêt fructueuse ou un simple bol d’air au marché !

Courge IMG_0474 Graines Courge IMG_0566 Champignons IMG_0515Soupe Courge IMG_0491

INGREDIENTS pour 4-6 personnes

  • 1 Potimarron (env. 600 g)
  • 1 Oignon
  • ½ litre Bouillon de volaille (ou de légumes)
  • 20 g Beurre
  • 20 cl Crème liquide entière
  • Piment d’Espelette
  • 200 g Girolles ou autres chanterelles, trompettes, …
  • 10 g Beurre
  • Sel

Laver le potimarron (pas besoin de l’éplucher). Le couper en deux et le vider de ses pépins à l’aide d’une cuillère. Le découper en morceaux.

Emincer l’oignon. Dans une grande casserole, faire revenir l’oignon avec le beurre 5 minutes.

Ajouter ensuite les morceaux de potimarron et le faire suer quelques minutes. Mouiller avec le bouillon à hauteur et laisser cuire à feu doux, à couvert, 30 minutes.

Pendant ce temps, laver soigneusement les champignons sous un filet d’eau, les sécher. Faire chauffer une poêle à feu moyen. Y mettre les champignons et leur faire rendre leur eau. Puis ajouter le beurre, mélanger délicatement et laisser cuire à feu doux encore 20 minutes. Saler et réserver au chaud.

Lorsque le potimarron est cuit, ajouter la crème et une bonne pincée de piment d’Espelette. Porter à ébullition. Mixer le tout jusqu’à l’obtention d’une crème onctueuse (si trop épaisse, ajouter du bouillon).

Servir la soupe bien chaude en déposant sur chaque assiette une bonne cuillerée de champignons.

Bon appétit !